Les incontournables du parc national de Banff
Les incontournables du parc national de Banff

Les incontournables du parc national de Banff

Banff est le 1er parc national à être fondé au Canada, au début du XXème siècle. Il est le plus fréquenté des Rocheuses canadiennes et, selon le National Geographic, « l’une des meilleures destinations à visiter dans le monde ».

Pour se rendre à Banff, le plus simple est d’atterrir à Calgary puis de louer une voiture. C’est, en tout cas, ce que nous avons fait afin de passer trois jours complets dans le parc de Banff. Je pense que je me rappellerais toujours la route menant au parc. Il faut, environ, 1h 30 pour y accéder. C’est fou ce que le paysage peut changer en si peu de temps !!

Les vastes plaines qui entourent la ville de Calgary regorgent de chiens de prairie. Nous n’avions pas quitté l’aéroport depuis 10 minutes que nous en avions déjà vu plusieurs courir à proximité des routes. Au loin, les montagnes se dessinent et, progressivement, le paysage devient plus vallonné, plus sauvage. Les pics se font plus acérés jusqu’à ce que les Three Sisters se dévoilent enfin… Ces trois sommets annoncent le début des Rocheuses canadiennes. Ils constituent une vision inoubliable qui clôt en beauté notre arrivée sur Canmore. Ce fut 1h 30 de pur émerveillement ! La route, en soi, est déjà une attraction tant les paysages y sont fabuleux et démesurés.

Canmore 

La ville de Canmore se situe à 35 km de Banff. Par conséquent, elle est un peu plus excentrée si vous voulez visiter le parc national de Banff. Personnellement, nous avions choisi de prendre un hébergement à Canmore car elle se situe en dehors du parc. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un pass pour y stationner. De plus, cette petite ville possède un charme fou ! Elle offre de nombreuses possibilités en termes de logements, de restauration et de shopping. N’hésitez pas à prendre quelques heures pour vous balader dans ses ruelles et arpenter les passerelles en bois qui sillonnent agréablement au bord de la rivière.

Banff, porte d’entrée du parc national

Banff est la station d’altitude la plus proche de Calgary. Elle se situe directement dans le parc national. Il est donc indispensable de posséder un pass pour y stationner. C’est le lieu de départ idéal si vous voulez profiter pleinement des principales attractions du parc. De plus, il n’est pas rare de croiser des wapitis dans les rues de la ville (à condition de se lever tôt le matin, bien sûr).

parc national de Banff

Bow Valley Parkway (A1) 

Bow Parkway, parc national de Banff

La Bow Valley Parkway est une route panoramique de 48 km de long, entre Banff et Lake Louise. Nous vous la recommandons fortement car elle est plus pittoresque et plus sauvage que la Transcanadienne. Wapitis, coyotes, chiens de prairie et même ours abondent aux alentours de cette route et il n’est pas rare d’en croiser ! Pour cela, privilégiez le début de matinée ou la soirée (vers 19-20h).

Nous avons eu la chance de voir beaucoup d’animaux à chaque fois que nous avons emprunté cette route, y compris… un grizzli !! C’était fabuleux de voir cette magnifique créature déambuler tranquillement à quelques mètres seulement de notre voiture ! Des bouchons se forment régulièrement lorsqu’un ours se prélasse sur le bas-côté. Attention, à bien rester dans votre véhicule et à photographier les animaux à une distance raisonnable afin de ne pas les déranger ou vous mettre inutilement en danger.

Au printemps, cette route ferme entre 20h et 8h afin de préserver la quiétude de la vie sauvage, notamment suite aux nombreuses naissances qui ont lieu à cette période. Cette proximité avec la faune est magique ! Au Canada, les animaux s’approchent relativement près des habitations et des hommes. Il y a un rapport avec la nature qui, malheureusement, n’existe plus vraiment en France. C’est un sentiment merveilleux de pouvoir observer les animaux dans leurs habitats naturels.

La Bow Parkway Valley offre aussi de nombreux points de vue à couper le souffle sur la Bow River. N’hésitez pas à vous arrêter sur les parkings situés sur le bas-côté afin de profiter du paysage. C’est le Grand Nord tel qu’on l’imagine avec ses pics acérés, ses glaciers, ses forêts impénétrables et, tout au fond de la vallée, cette rivière d’un bleu turquoise qui serpente paisiblement.

Le Johnston Canyon

Ce canyon se trouve à 25 km de Banff, sur la Bow Valley Parkway. Il offre l’occasion d’une très chouette balade, bien que très fréquentée. Le sentier, accessible à tous, longe la rivière Johnstone sur plusieurs kilomètres que l’on parcourt grâce à des passerelles arrimées directement au roc. Il faut compter 1, 2 km pour se rendre à la chute inférieure et 1, 3 km supplémentaire pour atteindre la chute supérieure. Nous vous conseillons d’y aller tôt le matin ou en fin d’après-midi afin d’éviter le plus gros de la foule. Le paysage est spectaculaire et les nombreux écureuils que vous croiserez en chemin ne font que rendre la balade encore plus agréable !! Ils ne sont absolument pas farouches et n’hésitent pas à venir sur le sentier pour s’approcher des visiteurs.

Lake Louise, joyau du parc national de Banff

Est-il encore nécessaire de présenter le lac Louise ? Ce dernier est l’un des plus célèbres lacs des Rocheuses et, probablement, l’un des lieux les plus photographié sur Instagram. Il faut dire que ce lac a bien des atouts pour séduire le visiteur ! Entouré de versants enneigés et dominé par le superbe glacier Victoria, il est d’une couleur turquoise absolument unique ! Pour être honnête, nous avons été déçues par le lac Louise. Certes, le site est très beau mais le gigantesque château Fairmont qui se trouve juste au bord du lac gâche le charme du paysage. Nous avons préféré (et de loin) le lac émeraude, dans le parc Yoho.

Lac Louise, parc national de Banff.

La foule s’y presse de mai à septembre, rendant la visite un peu décevante. Ces dernières années, la fréquentation est telle qu’il est presque impossible d’y accéder en voiture entre 8h du matin et 19h, d’autant plus que le parking ferme dès qu’il est complet. Un conseil, cependant : ne vous laissez pas décourager par les panneaux qui indiquent « complet » et continuez tout droit en direction du château Fairmont. Au niveau de l’hôtel, bifurquez légèrement sur la gauche. Cette route mène à un second parking qui peut être ouvert.

Lac Louise, parc national de Banff

Pour éviter la foule, nous vous conseillons de vous éloigner des abords immédiats du lac pour emprunter l’un des nombreux sentiers de randonnée au départ du château Fairmont. Nous vous conseillons, notamment, celui du Belvédère. Une grimpette de 30 minutes vous permet d’accéder à un point dégagé en surplomb du lac, vous offrant ainsi un superbe panorama. Si vous disposez de davantage de temps, une randonnée de 4h vous permet d’accéder aux Lac Agnès et Mirror ainsi qu’à une teahouse insolite, perdue en pleine forêt. Mais, attention, la foule s’y presse aux heures des repas !

Il est possible de faire du canoé sur le lac Louise mais à un prix assez prohibitif (125$/h ou 115$ les 30 minutes).

Lake Moraine, un des plus beaux lacs du monde

Le lac Moraine se trouve non loin du lac Louise, dans la vallée des Dix-pics. Ce superbe lac, aussi célèbre mais plus sauvage que le lac Louise, est entouré par 10 montagnes dont les sommets enneigés se reflètent dans ses eaux glaciaires. Je rêvais de pouvoir contempler ce lac, réputé pour être l’un des plus beaux du monde ! Malheureusement, il nous fut impossible d’y accéder car le parking ferme ses portes dès qu’il est complet (c’est-à-dire, vers 8-9h du matin). Nous avons même tenté d’y aller après 21h mais rien à faire… Ce fut une grande déception pour moi !

Le lac Moraine, parc national de Banff

L’option la plus simple pour accéder à ces deux lacs est de prendre la navette payante mise en place par Parcs Canada au départ d’un parking auxiliaire situé à 5 km du village de Lake Louise. Elle vous mènera directement au lac Louise. De là, il est possible de prendre une seconde navette pour se rendre au lac Moraine. Elle circule de 8h30 à 16h30 avec un départ toutes les 15 minutes pour un tarif de 4$ l’aller. Vous pouvez prendre vos billets directement sur le site de Parcs Canada.

Les bus ROAM permettent aussi de se rendre à Lake Louise depuis la ville de Banff. Vous pouvez réserver vos billets sur le site des bus ROAM. C’était, par ailleurs, ce que nous avions prévu de faire mais des circonstances imprévues durant le voyage nous ont obligé à annuler nos billets de bus à la dernière minute (attention, aucun remboursement en cas d’annulation).

La promenade des glaciers (A93), du parc national de Banff à celui de Jasper

La route des glaciers s’étend de Lake Louise à Jasper sur 229 km. Elle est réputée pour être l’une des dix plus belles routes du monde, et à raison ! Entre lacs couleur émeraude et glaciers impressionnants, elle constitue, à elle seule, une véritable attraction. Avec plus de 100 glaciers, des chutes vertigineuses et des lacs blottis dans de profondes vallées, les paysages sont véritablement à couper le souffle.

Bow River, parc national de Banff

De nombreuses randonnées sont possibles dans les environs. Cependant, il est inutile de marcher pendant des heures pour prendre de magnifiques photos. De nombreuses curiosités naturelles sont accessibles rapidement. Vous n’avez qu’à vous garer sur les nombreux parkings qui jalonnent l’autoroute. Ils vous permettront d’accéder à de véritables merveilles de la nature. En revanche, pensez à faire votre plein en partant de Lake Louise. Vous ne trouverez plus aucune station essence sur plus de 200 km ! En hiver, la neige rend souvent la route impraticable.

Voici une liste des principaux points d’intérêt :

  • Le glacier Crowfoot. Inutile de quitter la route ! Le glacier s’observe très bien depuis une petite aire.
  • Le lac Bow.
  • Le lac Peyto : une promenade de dix minutes vous mènera à un point d’observation offrant un panorama saisissant sur le lac et la vallée glaciaire. Un des lacs incontournables des Rocheuses !
  • Champ de glace Columbia et les glaciers Discovery et Athabasca. Ce dernier est l’un des plus grands champs de glace du monde et le glacier le plus accessible ! Des visites guidées permettent de marcher directement sur le glacier mais la promenade peut être dangereuse à cause des crevasses ! De plus, les centaines de milliers de touristes qui marchent dessus chaque année ont tendance à l’endommager (sans parler des autobus) et à accélérer sa dégradation suite au réchauffement climatique.
  • Chutes Sunwapta : les chutes sont accessibles en 15 minutes de marche.
  • Chutes Athabasca.

Upper hot springs à Banff

Il s’agit de sources thermales qui vous donnent l’occasion de vous relaxer après une bonne randonnée tout en admirant les pics des monts Rundle et Cascade. La piscine d’eau minérale est chauffée entre 37 et 40° C.

Le stationnement est limité et le parking est rapidement plein. Le plus pratique est donc de prendre les transports en commun. L’autobus de la ligne 1, à destination du Mont Sulphur, part du centre-ville de Banff et dessert les sources thermales toutes les 20 minutes, environ.

Et bien d’autres choses encore…

Les idées de randonnées et les attractions à faire ne manquent pas dans le parc national de Banff. Nous ne disposions que de 3 jours plein sur place donc nous avons dû faire une sélection parmi les incontournables. Si vous restez davantage de temps sur place, voici une liste des curiosités naturelles à ne pas louper.

  • Le lac Minnewanka : plus grand lac du parc national de Banff. Pour les amateurs de plongée, les ruines d’un village submergé sont encore visibles sous l’eau. Mais, prudence car les grizzlis sont nombreux dans le secteur !
  • Banff gondola : un téléphérique vous amène au sommet du Mont Sulphur (environ 77$). Vous pouvez, également, y accéder à pied après une randonnée de 4 à 5h de marche pour un dénivelé de 655 m. Au sommet, une vue panoramique de 360° et la possibilité de bruncher à plus de 2000 m d’altitude tout en observant le coucher du soleil.
  • Cave and Basin, à Banff : site historique des sources d’eau sulfureuses autour desquelles le parc national de Banff a été crée.

Informations pratiques pour visiter le parc national de Banff

  • Tarif d’entrée : l’accès aux parcs des Rocheuses est payant (10$ par personne). Vous pouvez vous procurer le pass à l’entrée du parc ou le prendre à l’avance sur le site Parc Canada (cela permet d’éviter les files d’attentes mais pensez à le commander au moins 2 semaines avant votre départ). Ce pass vous donne accès à la plupart des parcs nationaux canadiens (Banff, Yoho, Jasper, Pacific Rim…). Si vous passez plus de 3 journées dans un parc national ou que vous voyagez à plusieurs, il peut être intéressant de prendre des abonnements (voir sur le site de Parc Canada pour les différentes formules).
  • Où loger : de nombreux logements sont disponibles autour de Lake Louise, Banff et Canmore. Nous logions au Banff Gate Moutain Resort, près de Canmore. Plusieurs chalets en bois sont répartis en lisière de forêt. Il ne s’est pas passé un jour sans que l’on aperçoive des wapitis ! En revanche, il est un peu éloigné des principaux centres d’intérêt. Si vous souhaitez limiter le temps de trajet, privilégiez plutôt la ville de Banff.
  • Se déplacer : la région est plutôt bien desservie par les bus. Depuis la ville de Banff, vous pouvez vous rendre facilement au lac Louise ou au Johnston Canyon grâce aux transports en commun. En revanche, la voiture reste nécessaire pour se rendre à Banff.
  • De nombreux restaurants se trouvent à Banff et Canmore mais, attention, car les Canadiens mangent très tôt (entre 18h et 20h). Nous nous sommes nourries (essentiellement) de chips pendant trois jours car nous n’arrivions pas à nous mettre à l’heure canadienne !
  • Les Rocheuses regorgent de vie sauvage. Les ours noirs, les grizzlis, voire les cougars sont nombreux dans la région. Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter de la bombe au poivre (soi-disant efficace contre les ours) dans les superettes des stations-services (plus de 50$ tout de même). Si vous prenez un vol intérieur pour vous rendre dans une autre région du Canada, vous devrez donc laisser la bombe au poivre à la douane. Sinon, soyez prudents lors de vos balades. Evitez de transporter de la nourriture (les ours raffolent, notamment, de la menthe) et faites du bruit afin de prévenir la faune de votre présence.
Parc national de Banff

Nous nous attendions à en prendre plein la vue. Nous n’avons pas été déçues ! Les paysages du parc national de Banff sont, littéralement, à couper le souffle. Ils changent à chaque instant et semblent se transformer selon l’ensoleillement et la luminosité. Nous avons eu un coup de foudre pour ce havre de paix et de sérénité, tellement éloigné de nos sociétés bruyantes et du stress de notre quotidien. Mais, plus que tout, nous avons été bouleversés par la proximité de l’homme avec la nature. Wapitis, ours, chiens de prairies… Il suffit d’ouvrir l’œil pour apercevoir un animal ! Aujourd’hui, nous n’avons plus qu’une idée en tête : y retourner et profiter pleinement de cette atmosphère hors du temps !

2 commentaires

  1. Ping :Emerald Lake, joyau du parc Yoho - La Croisée des Mondes

  2. Ping :L'île de Vancouver, que voir ? La croisée des mondes-Blog voyage

Laisser un commentaire